toggle menu

Grauer Journal

la-suisse-et-le-habano-the-house-of-grauer-jpg

La Suisse et le Habano

Un petit pays qui domine le marché mondial des précieuses vitoles cubaines.

La Suisse consomme et fabrique des cigares depuis fort longtemps. L’origine de cet engouement remonte à la deuxième moitié du XIXème siècle. Le pays compte alors près de soixante manufactures situées dans les cantons de Lucerne et d’Argovie. Le secteur, alors en pleine croissance a conduit la Suisse à devenir exportateur de tabac. À l’époque, les cigares roulés à la main importés de Cuba étaient très rares en raison de leur prix onéreux.
Cependant, une famille de réfugiés arrivée à Genève en 1911, les Davidoff, va révolutionner le marché en développant un concept commercial innovant : ouvrir une boutique de vente de cigares au détail, une première mondiale à l’époque. Quelques années plus tard, Zino Davidoff reprit la boutique de son père Henri.
Cet amoureux des cigares de très haute qualité en provenance des Caraïbes entretenait d’excellentes relations avec Cuba, lui permettant ainsi de constituer un stock gigantesque et d’approvisionner l’Europe entière. Quelques années plus tard, il se retrouva en situation de monopole pour la distribution de Habanos en Europe, faisant ainsi de Genève, la capitale européenne du cigare cubain.

Aujourd’hui encore, Cuba reste en tête du classement des pays-importateurs pour la Suisse en matière de cigares : chaque année, les cubains vendent près de huit millions de cigares à la Confédération Helvétique, ce qui représente environ 65% du marché intérieur de cigares.

Outre l’intérêt économique pour le commerce des vitoles cubaines, la Suisse a toujours maintenu de bonnes relations diplomatiques avec l’île de Cuba. En témoigne une lettre adressée par le Conseil Fédéral à Tomás Estrada Palma, premier Président de la République de Cuba, fondée en 1902. Ce document historique illustre les voeux de prospérité de la Confédération présentés à la nouvelle République Cubaine.

De leur côté, les cubains ont également exprimé leur considération pour la Confédération à maintes reprises.

Tout d’abord, Luis Susini, un grand marchand de tabac mais également Ramón Allones. Si le second était pionnier dans la pose d'étiquettes lithographiées sur des boîtes de tabac, Luis Susini avec sa marque La Honradez, fondée en 1853, serait celui qui démontrerait un véritable sens commercial et publicitaire de ces techniques de marché innovantes. Il fut l'un des premiers industriels à incorporer la nouvelle technique de chromolithographie à Cuba grâce à l’importation d’une machine à chromolithographie. Avec elle, il réussit à reproduire en couleurs les vistas, arborant de magnifiques dessins comme par exemple les paysages suisses que nous pouvons voir sur la photo.

Ramón Allones, initiateur de la tradition des boîtes décorées, a quant à lui imprimé des boites de cigares spéciales pour la Suisse sur laquelle on peut lire «Confederación Suiza» qui remonte à la fin du XIXème siècle. Vous pouvez également apercevoir les vistas ayant servi à imprimer ces boîtes sur la photo.

Afin d’illustrer davantage les liens fort entre la Suisse et les Habanos, nous pouvons également citer l’humidor Partagás Subasta, vendu aux enchères lors du Festival del Habano de 2007.
Cette pièce unique a été entièrement réalisée en acajou massif par Michel Perrenoud, célèbre et talentueux maître d’art suisse habitant la petite ville de La Chaux-de-Fonds dans le Jura suisse.
Sa forme pyramidale représente le Cervin, estampillé du logo Partagás. Il contient 120 Habanos : 10 Lusitanias, 10 Serie P No.2, 50 Serie D No.4 et 50 Serie D No.3.

Pour en découvrir davantage sur l’histoire du cigare cubain en Suisse, nous sommes ravis de vous inviter dans l’Espace Culturel, où vous trouverez des pièces exclusives - des illustrations de Luis Susini arborant des paysages suisses, ainsi que des vistas Ramón Allones estampillées du drapeau fédéral. Vous découvrirez également la lettre originale du Conseil Fédéral Suisse, adressée à Tomás Estrada Palma, premier Président de la République indépendante de Cuba.

(Pièces issues de notre collection privée)

Pour plus d'informations, contactez-nous au +41 22 552 2799